lignum genève

Distinction Monsieur Bois 2016

Rédigé par Lignum Genève - - Aucun commentaire

Lignum Vaud a décerné à Jean-Louis Ducret la distinction de Monsieur Bois 2016. Ce prix annuel, remis pour la cinquième fois en 2016, récompense une action particulière ou l’ensemble de la carrière d'une personnalité ayant oeuvré pour une utilisation accrue du bois.

Remise par Lignum Vaud le 15 avril 2016 à Orges, cette distinction permet de mettre en lumière l’implication dans des réalisations d’exception et les capacités d’innovation de Monsieur Jean-Louis Ducret.

La forêt aimée de son enfance donne l’envie à Jean-Louis Ducret de travailler le bois. Devenu charpentier, il complète sa formation par une maîtrise fédérale. En 1984, il reprend le secteur de charpenterie d’une entreprise locale et fonde une entité indépendante. Secondé par son épouse, il se spécialise dans l’élaboration d’éléments en lamellé collé. Dès 1993, il s’associe aux travaux du Professeur Oguey de la HEIG-VD pour mettre au point un système d’assemblage bientôt breveté : Ferwood®. Dès lors l’entreprise ne cesse de se développer et de repousser les limites des structures en bois. En 1996, il fait le pari d’investir dans une machine à commande numérique capable d’usiner des pièces de 40 mètres. Son fils, ingénieur civil, le rejoint au sein de l’entreprise après l’obtention de son doctorat. En 2003, l’incendie qui ravage l’usine ne suffit pas à freiner son élan. Volontaire face à l’adversité, il continue à honorer ses commandes, s’appuyant sur un bel élan de solidarité.

C’est en toute simplicité qu’il prête une oreille attentive à ses premiers clients, les agriculteurs de la région, qui lui commanderont régulièrement des halles d’exploitation. Polyvalent, efficace et économe, il réalise maints objets de toutes dimensions : tennis couverts, patinoires, manèges et halles industrielles. Ayant largement démontré ses capacités, il s’implique dans de prestigieux projets, parmi lesquels le Palais de l’Equilibre. En contact avec des partenaires italiens, il participe à la reconstruction de la mythique Fenice à Venise, avant de produire et de tailler en 2015 les éléments de l’Arbre de Vie, ouvrage emblématique de l’Exposition Universelle qui s’est tenue à Milan.

Aujourd’hui, âgé de 70 ans, la passion des projets l’anime toujours et il continue à développer des idées qu’il met en forme sur un logiciel de dessin.

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot qohn ? :