lignum genève

Le bois suisse, une opportunité de se démarquer

Rédigé par Lignum Genève - - Aucun commentaire

Le domaine de la construction est actuellement en pleine effervescence. Conjugué à la tendance actuelle de vouloir respecter l’environnement, il s’agit là d’un scénario dans lequel le matériau bois joue un rôle de premier ordre.

Cependant, chaque film, aussi bon et long soit-il, a une fin. En effet, le succès de l’économie du bâtiment et donc aussi de la filière du bois dépend en partie des thèmes à géométrie variable que sont les taux hypothécaires, les lois sur le financement des biens immobiliers, les lois sur les aménagements du territoire ainsi que sur les échanges internationaux, pour ne citer que les paramètres dominants du moment. A cela s’ajoute le contexte économique de nos voisins favorisant la venue de plus en plus importante de nombreux produits semi-transformés sur notre marché indigène.

Mettre en avant la qualité suisse

En temps de prospérité il n’est pas toujours aisé d’avoir un oeil sur un futur potentiellement plus morose. Une alternative pourrait être trouvée en entamant une démarche permettant à l’avenir de se démarquer des concurrents de la construction bois étrangère par exemple. Le Certificat d’origine bois Suisse mis sur pied par Lignum peut parfaitement remplir cette tâche.

De surcroît, cela permet de soutenir la filière de la première transformation du bois indigène. Car cette dernière et en particulier les scieries, souffre des effets d’une conjoncture intérieure en pleine mutation due entre autres à la globalisation des marchés du bois. Et ceci alors que de nombreuses forêts de notre pays sont encore paradoxalement sous-exploitées.

Pour rappel, le Certificat d’origine bois Suisse atteste que la construction en bois ou le produit commercialisé est composé au moins à 80 % de bois Suisse. Le COBS est une solution pragmatique peu coûteuse et peu chronophage en regard des autres systèmes de labellisation. Car le COBS se veut simple afin de ne pas grever une fois encore les PME de bureaucratie inutile.

Les entreprises labellisées COBS disposent gratuitement de nombreux moyens promotionnels, consultables sous www.lignum.ch/fr/shop/moyens_publicitaires, ainsi que d’une mise en lumière privilégiée au sein des actions de communication de Lignum. De plus, les démarches de lobbying menées par Lignum sur le plan fédéral profitent également aux entreprises certifiées.

Le COBS une altérnative au FSC ?

En effet, la récente introduction du COBS à la recommandation de la KBOB pour les achats de produits en bois, destinée aux maîtres d’ouvrages publics permet de se passer des labels FSC et PEFC en termes de traçabilité.

Un argument de taille pour les entreprises de seconde transformation, puisque l’obtention du COBS est nettement moins onéreuse et fastidieuse que celle des deux certificats précités et ceci entre autres grâce à l’exemplarité des lois forestières suisses en termes de durabilité et de préservation de l’environnement.

Ainsi Lignum propose aux acteurs de la filière du bois suisse un outil leur permettant de se démarquer à moindres frais. Car une mise en oeuvre accrue du bois dans la construction est un succès d’autant plus grand si le bois est d’origine indigène.

Informations concernant le COBS

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot oczip ? :