lignum genève

Un nouveau directeur pour la promotion du bois en Suisse romande

Rédigé par Lignum Genève - - Aucun commentaire

Le 1er juillet 2015, Daniel Ingold succèdera à Markus Mooser à la tête du Cedotec, office romand de Lignum. Avec cette nomination, l’économie du bois et de la forêt en Suisse romande s’assure la collaboration d’une personnalité reconnue par les principaux acteurs de la filière.

Ingénieur issu des premières volées de la Haute école spécialisée bernoise, architecture bois et génie civil, il bénéfice d’une large expérience dans la gestion de projet, ce qui lui permet d’appréhender de manière pragmatique les préoccupations du public, des concepteurs et des PME.

Fondé en 1980, le Cedotec est l’organisme de promotion du bois en Suisse romande. En qualité d’office romand de Lignum, association faîtière de l’économie de la forêt et du bois en Suisse, il informe les professionnels de la construction et le grand public, participe activement à la publication de documents de référence et dispense des cours à plusieurs niveaux académiques. La neutralité et la compétence du Cedotec lui valent par ailleurs d’être régulièrement sollicité pour des expertises, notamment judiciaires. Avec cette nomination, le Cedotec souhaite poursuivre l’action menée par Markus Mooser, actuel directeur, qui a su en vingt ans élever cette institution au rang de centre de compétence incontournable sur le plan romand, relais indispensable des activités nationales.

Daniel Ingold, qui prendra ses fonctions le 1er juillet 2015, bénéficie d’un vaste réseau professionnel et d’une connaissance étendue de la filière du bois suisse et de ses rouages. Ce natif du Jura, ses études achevées, collabore en effet à plusieurs projets de recherche puis intègre un bureau d’ingénieurs où il développe, en tant que chef de projet, un des premiers complexes de logements bois multiétage en Suisse romande. Il devient ensuite responsable du service technique du Cedotec pendant dix ans, avant de rejoindre son poste actuel où il participe à l’essor des activités romandes d’un groupe leader de la construction modulaire en bois.

Sa double formation initiale de menuisier et charpentier ainsi que son expérience professionnelle lui permettent de mettre à profit son sens de l’analyse pertinent, son esprit de synthèse ainsi que sa facilité dans les relations humaines. Prêt à relever les défis qui se profilent à l’horizon de la filière de la forêt et du bois, il pourra en outre s’appuyer dans sa nouvelle mission sur une équipe motivée, qui se réjouit d’ores et déjà de l’accueillir.

Cedotec, 2 février 2015

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot rtpbri ? :