lignum genève

#WOODVETIA, en faveur du bois suisse

Rédigé par Lignum Genève - - Aucun commentaire

Les forêts suisses sont précieuses car elles protègent contre les dangers naturels, offrent des espaces de détente de proximité et fournissent du bois, matière première durable. Cependant, cette matière première locale n’est pas assez exploitée.

C’est pourquoi l’économie forestière, l’industrie du bois et l’Office fédéral de l’environnement ont lancé, le 12 janvier 2017 à Berne, la campagne #WOODVETIA visant à encourager la population à privilégier le bois suisse pour la construction et la transformation de bâtiments et lors de l’achat de meubles.

La gestion des forêts a un impact positif sur les prestations forestières : en effet, une forêt entretenue et saine est à même de satisfaire les exigences de la société, à savoir fournir des espaces de détente, protéger contre les dangers naturels, assurer la qualité de l’eau potable, absorber le dioxyde de carbone et préserver les emplois de l’économie forestière et de l’industrie du bois. La forêt suisse produit environ 5 millions de m3 de bois par an, et la récolte pourrait être augmentée d’un bon tiers sans risquer la surexploitation.

Touchons du bois !

La campagne #WOODVETIA met à l’honneur des personnalités suisses sous forme de statues grandeur nature. Chaque statue est taillée dans du bois provenant de la région d’origine de la personnalité représentée. Pour ce faire, l’artiste zurichois Inigo Gheyselinck s’entoure de différents partenaires de l’économie forestière et de l’industrie du bois. Sont également associés au processus artistique des bûcherons, des scieurs et des tourneurs. Les personnalités ont été choisies par un jury composé de représentants de l’économie forestière, de l’industrie du bois et de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV).

C’est la statue de Marie Tussaud, fondatrice du célèbre musée de cire éponyme, qui ouvrira la campagne #WOODVETIA. Sa statue a été taillée dans du tilleul à petites feuilles provenant de Berne. En effet, selon ses écrits, Marie Tussaud serait née à Berne, même si son lieu de naissance officiel est Strasbourg.

Les statues seront exposées les unes après les autres tout au long de l’année dans des lieux publics de Suisse, où elles seront librement accessibles. Le public pourra ainsi les toucher, en humer le bois et se familiariser avec la matière première durable que constitue le bois. Fin 2017, l’ensemble des statues, dont le nombre total n’est pas encore dévoilé, seront présentées à Berne. D’ici là, le site Internet www.woodvetia.ch fournit les renseignements relatifs aux sites d’exposition et d’autres informations sur le bois suisse.

Accroître la demande de bois suisse

La campagne #WOODVETIA vise à encourager les consommateurs à privilégier le bois suisse pour la construction ou la transformation de bâtiments ou lors de l’achat de meubles. À cette fin, le « certificat d’origine bois suisse » facilite son identification. Privilégier le bois indigène est la seule manière de préserver sa chaîne de création de valeur, à savoir toutes les étapes de la transformation du bois, des forêts aux consommateurs finaux. En clair : si la demande intérieure de bois suisse est élevée, les scieries suisses vendent davantage de bois indigène aux constructeurs ou aux menuisiers qui, à leur tour, le transforment. En amont de la chaîne, les propriétaires de forêt sont bénéficiaires. En effet, les recettes du bois contribuent largement au bon entretien des forêts, qui, à son tour, a un impact positif sur les prestations forestières. La campagne #WOODVETIA, mobilisés pour le bois suisse, a été conçue et mise en oeuvre par l’agence Rod Kommunikation AG à Zurich.

D’autres informations relatives à la campagne ainsi que des images sont disponibles sous www.woodvetia.ch

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot zjdrgc ? :