Lignum Jura a tenu un forum sur la construction en bois, sous la houlette des Forums de l’environnement jurassiens organisés régulièrement par l’Office cantonal de l’environnement.

Le forum d’octobre était consacré à l’intégration du bois local, ou suisse, dans la construction bois. Il a permis de montrer de quelle manière il est possible d’intégrer dans la construction la valorisation du bois jurassien ou Suisse au travers d’exemples emblématiques réalisés dans le Jura.

Les maîtres d’œuvre de la Patinoire de Porrentruy, des bâtiments locatifs de la Bourgeoisie de Boécourt‐Séprais et de maisons de particuliers ont ainsi pu montrer les éléments auxquels il est nécessaire de penser lors de l’établissement du projet afin de pouvoir utiliser ce matériau noble qu’est le bois, d’en choisir une provenance locale, le tout pour des surcoûts limités ou nuls.

Lignum Suisse romande a présenté les caractéristiques techniques principales de la construction‐bois et Fagus Suisse a présenté la valorisation du bois local développé par la start‐up Fagus.

Le bois est un matériau local, disponible en abondance dans nos forêts. Celles‐ci sont une ressource écologique et durable grâce à la gestion forestière menée en Suisse. Utiliser les ressources locales, c’est contribuer au développement durable en soutenant l’équilibre économique et social et faire preuve de bon sens. Aucun matériau ne rassemble autant de qualités que le bois. Chacun peut défendre l’utilisation du bois local ou suisse en tant particulier lors de la construction ou rénovation de son logement, les entreprises lors des investissements réalisés dans l’immobilier ainsi que les collectivités publiques qui ont un devoir d’exemplarité.

Le succès de l’utilisation du bois local ou de son propre bois dans la construction passe par une volonté forte du maître d’œuvre. Cette volonté doit se manifester dès le lancement du projet en insistant auprès des mandataires que la variante bois est celle souhaitée. Le succès passe également une implication du maître d’œuvre dans le processus de réalisation. Il doit en effet s’assurer d’une étroite coordination entre les bureaux d’architectes et ingénieurs bois (pools de compétences pluridisciplinaires). Des solutions existent, permettant l’utilisation du bois suisse pour tous les projets, mais nécessitent une réflexion en amont des projets afin de réunir les bons acteurs autour de leur développement.

Tous les exposés sont consultables sur www.lignum‐jura.ch